Qu’est ce que le toilette mortuaire ?

Après un décès, des aides-soignants ou des infirmières effectuent la toilette mortuaire du défunt et procèdent à des soins de maintien du corps, dans le cas où la famille le demande. L’objectif étant bien-sûr de préserver la dignité du défunt mais surtout de la famille. Mais qu’est-ce que la toilette mortuaire ? Comment se déroule la cérémonie ? S’agit-il d’une cérémonie importante ?

Qu’est-ce que la toilette mortuaire ?

Les toilettes mortuaires sont généralement effectuées par deux personnes : une aide-soignante et une infirmière. Elle est réalisée là où se trouve le défunt : maison de retraite, domicile, hôpital… avant de déplacer le corps vers la chambre mortuaire.

La toilette mortuaire comprend des soins pour le corps du défunt, afin qu’il ait une apparence naturelle, autrement dit la plus proche de la dernière image que la famille en veille de son vivant.

Le processus de la toilette mortuaire

Actuellement, dans la culture occidentale, si le décès survient dans un hôpital ou une maison de retraite, un professionnel des pompes funèbres ou un soignant effectuera la toilette mortuaire. Mais en fin de compte, cela dérive du choix de la famille. Effectivement, la cérémonie peut être réalisée à domicile par les familles du défunt pendant les funérailles, ce qui est la coutume dans certaines religions.

Plus précisément, les toilettes mortuaires enlèvent d’abord tout le matériel de soin qui peut encore se voir sur le défunt, en particulier les perfusions, les pansements, les tubes de drainage et autres cathéters. Les vêtements portés par la personne au moment du décès seront également enlevés : prothèses auditives, lunettes, prothèses et attelles, vêtements et bijoux. Ensuite, ils lavent le corps avec du savon et de l’eau, obstruent les orifices naturels et masquent d’éventuelles plaies avec du coton à l’aide des pansements et pour finir de fermer les yeux de la personne décédée. Ils peignent, habillent et maquillent le corps pour le faire apparaître sous le meilleur jour pour la dernière fois.

Toilette mortuaire : une cérémonie importante avant les funérailles

Le but principal de ces pratiques est de restaurer la dignité du corps qui a commencé à se décomposer après la mort. Par conséquent, les familles du défunt conserveront une image familière de celle qu’il avait de son vivant.

La toilette mortuaire rétablit la dignité complète du défunt, afin que la famille puisse entamer son deuil plus sereinement. C’est la première étape de la cérémonie funéraire. En fonction des cas, le défunt est alors emmené dans une salle rituelle ou laissé à la maison si la famille le souhaite.

Inhumation et crémation, quelles différences ?
Comment établi-t-on un certificat médical de décès ?