Organisation des funérailles : comment s’y prendre ?

funérailles

Arranger des funérailles n’est pas une mince affaire. Suite à la perte d’un proche, on se sent désorienté par rapport aux procédures matérielles, légales, administratives. Pour mieux vous soutenir dans toutes les phases de la vie, de nombreux prestataires spécialisés restent à votre entière disposition sur Internet. 

Dans les 24 heures : les premières procédures suite à un décès

À partir du décès d’un proche, si celui-ci ne se trouve pas dans l’environnement médical ou hospitalier, il faudra le faire observer par un médecin. Ce dernier dresse ainsi le certificat de décès. S’il s’agit d’un décès violent, tel qu’un suicide ou un accident, vous devez contacter en même temps la gendarmerie ou la police. Ensuite, vous devez aller dans les 24 h à la mairie de l’endroit de décès, pour affirmer administrativement la mort. Pour ce faire, amenez avec vous :

  • Le certificat de décès
  • Le livret de famille de la défunte ou du défunt ou de sa pièce d’identité
  • Votre pièce d’identité

Si l’individu est mort à l’hôpital ou dans une maison de retraite, c’est le médecin qui prend en charge la déclaration. L’établissement de pompes funèbres, si elle est déjà sélectionnée, peut aussi s’occuper d’établir le lien avec la mairie. Après la déclaration, la mairie dresse l’acte de décès. Sollicitez-en un ou de nombreux duplicatas conformes pour les futures procédures administratives. N’hésitez pas à contacter Révolution obsèques pour l’organisation des funérailles.

Dans la semaine : l’arrangement des obsèques

Pendant cette période, vous devez tenir compte d’au mieux deux choses bien distinctes.

La sélection des pompes funèbres

Suite à la déclaration officielle chez l’administration, il est important que vous devez manager les funérailles précisément, dans les six jours suivants. Dans le cas où l’individu mort a montré ses dernières volontés, concernant les obsèques, vous devez vous y conformer. Dans toutes les situations, il vous relève d’opter pour un établissement de pompes funèbres qui est inclus dans l’organisation des obsèques. Pour ce faire, dressez des devis comparatifs, en sollicitant que les services présentés soient explicités au maximum. Ces derniers comprennent la chambre funéraire, le transport, la mise en bière, le choix du cercueil, le maître de cérémonie, les porteurs. Ce sont les successeurs qui s’occupent des frais d’obsèques, sauf évidemment si la défunte ou le défunt a consenti un contrat obsèques.

La sélection des funérailles

La crémation et l’inhumation requièrent une autorisation municipale. Les pompes funèbres managent cette requête administrative. Pour ce faire, vous pouvez faire appel à Révolution obsèques. Cette pompe funèbre vous sera d’une grande aide pour organiser les obsèques. Pour l’inhumation, l’individu décédé peut être enseveli dans trois endroits. Cela peut se faire dans la tombe familiale, dans la commune où la personne est décédée ou dans sa commune de résidence. Concernant la crémation, les cendres peuvent être placées dans une urne qui sera conservée dans une sépulture, et un columbarium, sur laquelle les proches peuvent faire un recueillement. Les cendres peuvent aussi être répandues de deux manières. Elles peuvent être dispersées dans la nature, les champs… ou bien dans le jardin du souvenir du cimetière. La dispersion des cendres n’est pas permise sur une route, dans un jardin privé, dans un fleuve, dans une rivière ou sur une plage.

Dans le mois : les autres procédures administratives

Suite à la demande d’un duplicata de l’acte de décès à la mairie, procédez à la mise à jour du livret de famille en mairie. La mort d’une conjointe ou d’un conjoint, d’un enfant mineur ou d’un parent doit y être mentionnée. Cette procédure est à réaliser à la mairie du lieu de décès. Pour normaliser votre nouveau cas familial, pensez à renseigner les organismes ci-après : la CPAM, l’assurance ainsi que la (ou les) banque (s). N’oubliez pas la CAF, la mutuelle, la caisse de retraite ainsi que le Pôle emploi.

Quelles sont les étapes de l’organisation d’obsèques ?
Inhumation et crémation, quelles différences ?