Comment obtenir une concession funéraire ?

Pour obtenir la concession funéraire, différentes formalités et étapes sont requises. Dans un cimetière, la concession de terrain incombe également au propriétaire au minimum d’entretien et notamment à des obligations minimes. Pour cette concession, la durée peut varier de cinq à cent ans ou même éternellement. Souvent, la concession de cinq ans est gratuite. En fonction de vos moyens, vous pouvez donc faire votre choix sur la durée de la concession.

Comment faire la demande de concession funéraire ?

Vous devez vous adresser à la mairie dont le cimetière dépend lorsque vous souhaitez faire la demande de concession du terrain dans un cimetière communal. Il faut, pour cela, envoyer directement au maire la lettre de demande de la concession funéraire. Il est important dans cette lettre d’apporter la précision sur une nature de concession que vous voulez acquérir et aussi pour combien de temps il faut songer à en bénéficier. Ne manquez pas aussi d’indiquer le nombre des personnes pouvant bénéficier de ladite concession dans la demande. Lorsque la demande est acceptée, vous allez recevoir un titre de propriété. De plus, il est vraiment nécessaire de conserver précieusement le titre. Il vous sera, en effet, utile pendant les organisations des obsèques.

Pourquoi la demande de la concession funéraire est-elle nécessaire ?

Il est nécessaire de faire cette demande de concession funéraire lors de son vivant. C’est donc pour avoir l’endroit où on sera inhumé durant le jour de décès. Cet usage porte aussi sur le droit à l’emplacement dans un cimetière communal. D’ailleurs, il est possible de faire la demande de concessionnaire pour le groupe de personnes, pour sa famille ou soi-même. Les municipalités accordent certainement les requêtes de concession funéraire collective, familiale ou individuelle. En général, il vous est possible de faire l’acquisition de la concession funéraire dans une commune où vous habitez.

Demande de concession du terrain dans un cimetière

La demande de concession du terrain dans un cimetière communal est la démarche relativement simple. Il s’agit d’une simple procédure vous permettant d’être inhumé dans un cimetière de la demande quand vous décéderez. Toutes les demandes de concession funéraire ne seront toutefois pas acceptées de manière automatique. Il n’est pas, en effet, rare que la requête soit refusée surtout si le demandeur ne possède aucun lien avec une commune sollicitée. Aussi, le refus peut être justifié par un manque des places qui sont disponibles dans l’enceinte de cimetière ou seulement à cause des problèmes d’aménagement des lieux.

Inhumation et crémation, quelles différences ?
Comment établi-t-on un certificat médical de décès ?